Forum réservé au plus de 12 ans, pouvant contenir des scènes à caractère érotique ainsi qu'un contenu pouvant choquer les âmes sensibles.<br>Forum optimisé pour Firefox ou Google Chrome, non conçu pour Internet Explorer.
 

Partagez|
Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité)
avatar
Darth Egern
Admin
Date d'inscription : 16/12/2009
Messages : 2127
Sexe : Masculin
Age : 26
MessageSujet: Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité) Ven 19 Nov - 23:28
Voilà ce sujet est à la fois une compilation de connaissances sur le coté obscur et de fan art.

Ce n'est en aucun cas une créations personnel, du moins pour le moment je n'y ai rien ajouté. Il s'agit d'une création d'un certain Zaalbra sur Star Wars Evolution qui m'a semblé être des plus intéressantes

Je les cites avec le plus grand respect pour leur auteur et en souhaitant que tout cela puisse vous inspirer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Darth Egern
Admin
Date d'inscription : 16/12/2009
Messages : 2127
Sexe : Masculin
Age : 26
MessageSujet: Re: Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité) Ven 19 Nov - 23:29
L'obscurité est généreuse.


Son premier cadeau est qu'elle masque tout : votre vrai visage est dans le noir, sous votre peau, votre vrai coeur reste dans l'ombre, tout au fond. Mais ce que l'obscurité masque le plus, ce n'est pas votre vérité secrète ; c'est la vérité des autres.

L'obscurité vous protège de ce que vous ne voulez surtout pas connaître.

Son deuxième cadeau consiste à vous maintenir dans une illusion rassurante : c'est la douce étreinte du rêve dans l'abandon de la nuit, la beauté que l'imagination donne à ce qui serait repoussant dans la lumière crue du plein jour. Mais le plus grand réconfort de l'obscurité est de vous faire croire qu'elle passera : que toute nuit amène un nouveau jour. Car, en réalité, c'est le jour qui est éphémère.

Le jour est une illusion.

Le troisième cadeau de l'obscurité est la lumière elle-même : comme les jours sont définis par les nuits qui les séparent, comme les étoiles sont définies par les ténèbres insondables dans lesquelles elles tournoient, l'obscurité renferme la lumière, et la ramène de ses propres abîmes.

A chaque victoire de la lumière, c'est l'obscurité qui gagne.



L'obscurité est généreuse, et elle est patiente.

C'est l'obscurité qui sème la cruauté dans le terreau de la justice, qui fait pleuvoir insidieusement le mépris dans la compassion, qui empoisonne l'amour avec les germes du doute.

L'obscurité peut se permettre d'être patiente, car la plus petite goutte de pluie fera germer les graines.

La pluie viendra et les graines germeront, puisque l'obscurité est le terreau dans lequel elles poussent, comme elle est le nuage au-dessus d'elles, et comme elle attend embusquée derrière le soleil qui leur donne sa lumière.

La patience de l'obscurité est infinie.

Avec le temps, même les étoiles finissent par s'éteindre.



L'obscurité est généreuse, et patiente, et elle gagne toujours.

Elle gagne toujours, parce qu'elle est partout.

Elle habite le bois qui brûle dans l'âtre, et la bouilloire qui chante sur le feu ; elle est sous votre chaise, sous votre table, et sous les draps de votre lit. Marchez en plein soleil, à midi, et l'obscurité vous accompagne, attachée à la semelle de vos chaussures.

Et plus vive est la lumière, plus noire est l'ombre qu'elle projette.



L'obscurité est généreuse, elle est patiente, et elle gagne toujours, mais au coeur de sa force il y a de la faiblesse : il suffit d'une chandelle pour la tenir à distance.

L'amour est plus fort qu'une chandelle.

L'amour peut embraser les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Darth Egern
Admin
Date d'inscription : 16/12/2009
Messages : 2127
Sexe : Masculin
Age : 26
MessageSujet: Re: Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité) Ven 19 Nov - 23:30
Les Maximes du coté obscur

De Dark Maul:

"La discipline. La discipline est tout. Elle tient la douleur. La peur, également. Mais, plus que tout, elle aide à l'échec."
" Il n'y a pas de douleur là où réside la puissance."

" Là où réside la Force, il n'y a pas de souffrance."

De Dark Sidious:

"Ce qui se fait en secret est source de grande puissance."
" La colère est une chose vivante. Nourris-la et elle grandira."

" Il y a un endroit en toi, mon garçon, un endroit aussi propre et net que la neige au sommet d'une montagne, froide et lointaine. Trouve cet endroit élevé, et regarde d'en haut, tout au fond de toi. Inspire l'air pur et glacé en considérant ta honte et ta culpabilité. Ne les renie pas ; observe-les. Prends entre tes mains l'horreur qui est en toi et regarde-la. Examine-la comme un phénomène. Hume-la. Goûte-la. Apprends à la connaître comme toi seul peux le faire, parce qu'elle est la tienne et qu'elle est précieuse."

" Durant des milliers d'années, l'Ordre Jedi a laissé s'instaurer le chaos dans la Galaxie.
Durant des milliers d'années, L'Ordre Jedi a persécuté les Seigneurs des Sith.
Durant des milliers d'années, les Seigneurs des Sith ont préparé l'Histoire.
Un jour, ils se révéleront aux Jedi, un jour ils auront leur revanche.
Ce jour est arrivé."

De Dark Bane:


" Au lieu d'affronter les Jedi dans la forêt, détruis la forêt."

De Joruus C'Baoth:

" Le vrai pouvoir, c'est cela :
Tenir une vie dans le creux de sa main.
Être capable de lui choisir son destin, ses pensées, ses sentiments.
Dominer une autre existence, décréter l'heure de sa fin. Commander à son âme."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Darth Egern
Admin
Date d'inscription : 16/12/2009
Messages : 2127
Sexe : Masculin
Age : 26
MessageSujet: Re: Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité) Ven 19 Nov - 23:32
Codes Sith


Code Sith Originel

Il n'y a pas de paix, il y a la colère.
Il n'y a pas de peur, il y a le pouvoir.
Il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité.
Il n'y a pas de faiblesse, il y a le côté obscur.

Je suis le cœur des ténèbres.
Je ne connais pas la peur.
Je l'insufle plutôt à mes ennemis.
Je suis le destructeur de mondes.
Je connais le pouvoir du côté obscur.
Je suis le feu de la haine.

L'univers entier se prosterne devant moi.
Je m'engage dans les ténèbres.
J'ai trouvé la vraie vie.
Dans la mort de la lumière.

La paix est un mensonge, il n'y a que la passion.
Par la passion, je gagne en Force.
Par la Force, je gagne en puissance.
Par la puissance, j'obtiens la victoire.
Par la victoire, mes chaînes se brisent.
La Force me libérera.


Code d'Alvaraax - Seigneur de l'obscurité


Laissez-les voir ce qui n'est pas là
et jugez ce qui ne les touche pas.
Lorsqu'ils ne font plus confiance à leurs sens,
c'est l'heure de frapper.

Je suis l'éternel,
je suis l'obscurité,
la nuit éternelle qui enjambe la distance entre tient le premier rôle.
Je ne peux pas être surmonté pour là n'en est aucun I plus grand que.

La lumière du Tient le premier rôle peut repousser la nuit,
mais à la fin toutes les choses me sont retournées,
I de l'obscurité, je suis le seigneur de la nuit.

Je suis de cela que vous ne pouvez pas sonder,
parce que je suis le chaos qui les restes cachés par la nuit.
Aucune puissance dans l'univers ne peut me vaincre,
parce que je suis cela qui a existé avant l'univers,
et resterai éternel après que ce soit cession.

L'éternel est qui je suis,
n'est jamais le temps où je libérerai ma prise
sur cela qui demeure maintenant dans mon domaine.

Je suis le seigneur foncé du Sith,le seigneur de la nuit.
Je suis le garde de la connaissance
qui est demeurée cachée pour des ères,
aucune comprendrai cela que je protège,
aucun qui est excepté ceux que j'ai choisis.

Je seul AM le garde de cette magie la plus puissante,
cela qui lie la galaxie et l'univers.
Le chaos, Rune tisse dans cela qui peut être compris.
C'est la seule magie vraie dans l'univers.

Je suis le seigneur de l'illusion.
Je suis dans tous les endroits à tout moment et dans aucuns endroits à aucun moment.
Quand vous pensez que vous m'avez trouvé - vous démuni.
Quand vous croyez que vous me comprenez - vous pas .
Quand vous pensez que vous avez bested me - vous avez déjà perdu.
Voyez la force de la déception !


Code de Moriathor - Seigneur de la mort


Je suis le seigneur sombre du Sith,
force ultime de l'univers.
Je comprends mes sentiments et les commande,
et la crainte est mon allié.

Je suis le gardien de la connaissance.
Je suis le garde de la sagesse.
Je protège les secrets de passé et de la présence,
pour que ceux viennent.

Je sais la force de l'obscurité.
Je vois la flamme de la lumière.
Pas un slave ni un domestique de la force,
mais maître je suis.

Je me tiens dans l'unité avec mes frères,
monolithe éternel de puissance.
Je suis le chemin de la force dans les ombres,
parce que je suis le Sith.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Darth Egern
Admin
Date d'inscription : 16/12/2009
Messages : 2127
Sexe : Masculin
Age : 26
MessageSujet: Re: Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité) Ven 19 Nov - 23:42
LE COMPENDIUM DU CÔTE OBSCUR

Ceci traite des livres écrits par Dark Sidious

" La sagesse du Côté Obscur est étrangement pratique, crue et sans imagination. Son seul objectif est la perfection de la volonté, et l'expansion du pouvoir personnel. C'est un savoir terriblement séduisant, en raison de la facilité avec laquelle des pouvoirs et aptitudes spécifiques peuvent s'acquérir. "


I- LA SOURCE DE POUVOIR

Darth Sidious avait été l'apprenti de Darth Plagueis Le Sage, et connaissait donc l'importance du savoir dans le pouvoir. Son Maître disposait de connaissances exceptionnelles qui attisèrent l'intérêt de son apprenti qui l'assassina dans son sommeil. Le Seigneur Noir était mort… et ses secrets disparaissaient avec lui.
La quête de l'éternité motiva ses recherches… et pendant des années, il rassembla des milliers d'ouvrages afin de découvrir les secrets de la naissance et de la mort, et l'obtention de ces connaissances passait par une inexorable étude du Côté Obscur de la Force.

Le Traité de l'obscurité


" Ceux qui sont séduits par le Côté Obscur savent seulement que leur volonté individuelle a été stimulée. Il faut et il suffit, de ressentir la Force, et de s'abandonner aux voies de la colère et de la violence, quelles que soient les conséquences pour autrui. "



L'Empereur Palpatine était devenu un maître du Côté Obscur et de ses pouvoirs. Aussi, il composa un Traité du Côté Obscur, dont il prétendait qu'il comportera plusieurs centaines de tomes. Ce traité exprimait toute sa réflexion autour de la Force et plus particulièrement du Côté Obscur.

Seuls deux volumes avaient été rédigés dans leur intégralité quand il disparut prématurément à Onderon.

Le premier, ou Livre de la Colère, traitait de l'assujettissement au Côté Obscur, et de l'exercice de la volonté à des fins destructrices, grâce aux énergies de la Force.
Le second, De la Faiblesse des Êtres Inférieurs, s'exprimait au sujet de la psychologie et de la dialectique du pouvoir.
Un troisième volume, encore sous forme manuscrite, s'intitulait La Création Monstrueuse. Son contenu reste problématique, mais on pouvait aisément y voir une tentative de percer le secret de son Maître Darth Plagueis, concernant la création à partir de la manipulation de midi-chloriens.

Attraction obscure

Alors que son Grand Vizir Sate Pestage et ses conseillers géraient l'administration de l'Ordre Nouveau, l'Empereur Palpatine s'isolait souvent pour la méditation et l'étude de la maîtrise de ses pensées et enseignements.
Nul ne pouvait préciser quand il installa pour la première fois cette habitude, mais ses adeptes de l'Ordre Secret le suspectent d'avoir débuté quand il embrassa pour la première fois le Côté Obscur.

Nombreux étaient les êtres à avoir succombé à la tentation, mais aucun ne parvint à acquérir et à maîtriser sa puissance comme le fit implacablement Palpatine. Il avait compris que si le Côté Obscur n'avait jamais été prôné, c'était uniquement en raison de la doctrine professée par les Jedi, mais aussi parce que les ténèbres étaient une chose personnelle et réservée. Palpatine était convaincu qu'il fallait ignorer ces mises en garde et trouver le courage d'utiliser le Côté Obscur à la vue de tous…

Réflexions sur la Force

Avec les ressources d'une Galaxie à sa disposition, l'Empereur recueillit les travaux lui apportant la connaissance d'un million de mondes. Il étudia toutes les visions de la Force, du chamanisme insignifiant de Jarvashqiine aux mystérieux Contes de Tyia.
La religion de Tya présentait l'intérêt de mépriser la vie et la paix, considérés comme des instruments d'altération de l'apprentissage de la Force. Le Tyia enseignait que la réflexion introspective était la seule et unique manière d'appréhender l'univers. Par la méditation et la cérémonie, les étudiants apprenaient à commander leur propre force personnelle, appelée Tyia.

Cet aspect a réellement influencé l'Empereur dans sa quête du pouvoir.

Couplé aux perversions des secrets qu'il avait arrachés aux Jedi capturés pendant les Purges, ce savoir lui apprit plus qu'il ne l'aurait imaginé. L'artefact qui lui apporta le plus grand savoir fut l'Holocron Jedi d'Ashka Boda. Il explora cet mine de connaissances afin d'en découvrir tous les secrets, notamment ceux des enseignements du Krath et des Hérésiarques.

Depuis lors, ces études devinrent alors principalement expérimentales.

Il avait recueilli la connaissance, souvent des variations brutes et simplistes autour des enseignements traditionnels Jedi, mais dont les interprétations étaient autant de portes à la maîtrise ultime du Côté Obscur. Dorénavant, il mettait en pratique ses idées afin de transcender la connaissance.

Alors que ses clones lui promettaient une vie éternelle, il règnerait jusqu'à la fin des temps et sonderait les limites de la Force.


II- LE LIVRE DE LA COLERE

" A bord de l'Antares VI, le Capitaine Snunb et son équipage assistent à un spectacle inquiétant… Un passage vient de s'ouvrir dans l'Hyperespace… et un puissant orage d'énergie en surgit. Dans la fureur et le chaos, l'orage balaie la surface de la planète ! " Ce phénomène est une Tempête de Force, issu d'un pouvoir incommensurable acquis par l'Empereur, et dont il expose les principes dans Le Livre de la Colère. "



Principes de la Colère

Le premier principe de l'Empereur s'appuyait sur plusieurs sources. De nombreux secrets lui avaient été révélés par les Jedi accomplis qu'il avait entraînés au Côté Obscur. D'autres, plus anciens, ont été obtenus à partir de l'Holocron Jedi. Une troisième source était constituée par les concepts magiques archaïques connus et employés par les peuples les plus primitifs de la Galaxie.
D'après l'Empereur, lorsque la Force était perçue et mue par les émotions au cœur même du corps, et jaillissait des centres vitaux les plus archaïques, elle agissait avec la puissance destructrice d'un orage, et la sauvagerie d'un fauve.
La colère était considérée comme le catalyseur le plus puissant de ce phénomène. Et la colère transformée en rage, lorsqu'elle était canalisée par les " centres vitaux " du corps, pouvait libérer une puissance invincible qui baigne le corps tout entier.
Sous le contrôle d'une intelligence subtile la colère permettait de canaliser une agressivité qui tuait ou brisait avec précision, et ceci - écrivait l'Empereur - à très grandes distances.


Aux Origines des Tempêtes de Force


" J'ai appris que la Colère et la Volonté, utilisées ensemble, sont un grand Pouvoir "

" J'ai appris à méditer sur la Colère et la Volonté avec clarté et précision, et j'ai appris à ouvrir les réserves cachées du Pouvoir du Côté Obscur "

" La Colère concentrée par la Volonté dans le centre vitale du corps crée un portail à travers lequel les puissantes énergies sont focalisées - les énergies du Côté Obscur de la Force. "

" Regardant avec l'esprit, dans ma méditation sur la Colère, j'ai massacré mes ennemis à grandes distances, à travers le Pouvoir du Côté Obscur qui imprègne la Galaxie. J'ai créé la foudre, et ais lâché son feu destructeur. "

" En utilisant cette connaissance, je peux lâcher les énergies du Côté Obscur qui sont tout autour de nous, même si elles brisent le voile de l'espace lui-même. De cette façon, j'ai créé des orages. "

"Beaucoup disent avoir trouvé la sérénité, et avoir ainsi maîtrisé leur colère. Une telle arrogance est incroyable. Tous ces idiots n'ont jamais fait face à leur colère, et ne peuvent donc savoir s'ils l'ont surmontée ou non. La vraie sérénité ne peut être obtenue qu'en testant les limites de sa propre colère et en la surmontant avec succès. Chacun peut parvenir à cela, mais la plupart des gens ont peur de tester leur propre résistance. Ces personnes peuvent être considérées dans le meilleur des cas comme des faibles, et dans le pire comme des irresponsables."


III- DE LA FAIBLESSE DES ÊTRES INFERIEURS


" Il est dit que celui qui connaît les voies de la Force peut devenir Roi des mondes où il est le seul à les connaître. Tout Jedi le pourrait. Mais les Jedi, ces imbéciles, adhèrent à une religion professant que la Force ne doit être utilisée qu'au service d'autrui.
Comme cette vision des choses est étriquée ! Mais n'est-ce pas grâce à cela que le Côté Obscur a conquis la Galaxie ? "
Assis près de l'Empereur, Luke entend celui-ci prononcer ces mêmes mots de sa bouche grimaçante, et les ponctuer d'un rire maléfique.
" Comprends-tu, jeune Skywalker ? Ton père avait raison ! Le Côté Obscur est la seule vraie voie pour un Jedi. Toutes les autres mènent à la destruction ! "

"Les êtres inférieurs mettent en permanence leurs vies et ceux des autres en danger, par le simple fait de décisions irréfléchies, d'un manque d'initiative, et d'une totale incapacité à concrétiser des rêves trop ambitieux. Ces êtres sont comme des enfants, pleurant de frustration car ils peuvent appréhender leurs propres limites.
Ces êtres faibles ont besoin d'une structure forte apte à leur montrer leur place réelle. Les sages et les forts doivent leur fournir cette structure pour que la civilisation survive et prospère dans la galaxie.
Ceux qui ne peuvent - ou ne veulent - accepter le fait que la paix et l'ordre sont plus importants que leurs désirs doivent être retirés de la société avant qu'ils ne puissent infliger d'irrémediables dommages."

Le second volume déjà rédigé est consacré à l'esclavage mental des innocents, des ignorants et de tous les " êtres inférieurs ". C'est de cet enseignement arrogant que l'Empereur est le plus fier, car il l'a tout entier conçu et développé à partir de sa propre expérience.

Les principaux préceptes sont :

1-LE POUVOIR EST TOUJOURS ETRANGER AUX FAIBLES.
Jamais les faibles n'ont foi en eux-mêmes ni en leur aptitude à exercer un pouvoir.

2-LE VISAGE DE L'AUTORITE.
Les faibles vivent comme dans un rêve. Leurs pensées, leurs actions et leurs désirs sont gouvernés par le visage et la voix qui commandent ce rêve. Ce visage et cette voix, auxquels ils obéissent, sont ceux de l'Autorité.


3-LA LOI DE LA PEUR.

Conséquence des deux premiers préceptes : les faibles vivent dans la peur. Le simple fait d'entendre suggérer la violence par l'un des tenants de l'Autorité suffit à imposer l'obéissance. Comment celui qui ne croit pas à ses propres forces peut-il s'élever contre la puissance d'un autre ? Cela est impossible.

4-LES FAIBLES NE COMPRENNENT PAS LA FORCE.

La Force est l'ultime moyen pour asseoir son autorité sur les faibles. Les faibles ne la comprennent pas. Ils ne la sentent pas, comment pourraient-ils la comprendre ou recourir à elle ? Les faibles sont donc à la merci de ceux qui connaissent et recourent à la Force. La bonne utilisation de la Force peut inspirer la crainte et l'obéissance de la part des faibles.


La Création des Monstres :


L'Empereur fut tué avant qu'il ne puisse terminer ce troisième volume, consacré à l'alchimie sith, mais certains passages permettent d'y voir un peu plus clair dans la vision du Seigneur des Sith.
Ce livre ne montre pas seulement les bases de l'alchimie sith pour tout apprenti, shémas et formules à l'appuie, mais également des remarques et des conseils pour éviter les embûches dans le domaine très pointu de la manipulation génétique et de la création de créatures hybrides, dévouées au Côté Obscur.

L'Empereur écrit :
"Vous devez maîtriser votre désir de créer des spécimens parfaits en tous points. Le danger que de telles créatures se retournent contre vous est trop grand. Concentrez-vous davantage sur le fait que vous devez maîtriser pleinement chaque créature inférieure pour qu'elle puisse vous servir au mieux. Faites-la puissante là où vous êtes faible, mais surtout faites-la faible là où vous êtes puissant. Chaque créature sous vos ordres doit avoir un point faible, connu de vous seul, que vous pouvez exploiter à tout moment. et soyez toujours prêt à détruire l'une de vos créations sans une once d'hésitation, même la plus précieuse ... sans quoi c'est vous qui serez détruit par elle."

Bien que Palpatine parle ici spécifiquement de créatures animales fabriquées par le Côté Obscur, ce livre pourrait également s'appliquer aux adeptes du Côté Obscur eux-même. Il est fort probable que l'Empereur ait toujours veillé à garder un contrôle sur ses proches subalternes, dont il pouvait se débarrasser à tout moment sans jamais se retrouver en position de faiblesse, aussi minime soit-elle. Malgré cela, sa trop grande confiance en lui scella son destin par deux fois, à Endor puis sur Onderon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eternité
Maitre du Jeu
Date d'inscription : 11/12/2009
Messages : 289
Sexe : Masculin
Age : 8
MessageSujet: Re: Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité) Sam 20 Nov - 0:10
Je me permet maintenant de faire un petit ajout sur le code sith (avec les différentes variantes que j'ai pu trouver) [je note aussi que les code donné par Zaalbra son traduit par Google, je crois même avoir vu des mots qui ne sont pas traduits, ou mal traduits, je m'en occuperai quand j'aurai du temps]

Selon Dark Rivan :

Il n'y a pas de passion... il n'y a que l'obsession.
Il n'y a pas de connaissance. Il n'y a que la conviction.
Il n'y a pas de but. Il n'y a que la volonté.
Il n'y a rien...
A part moi.


Code standard

Il n'y a pas de paix, il y a la colère
Il n’y a pas de crainte, il y a l’ultime puissance
Il n’y a pas de mort, il y a la vie éternelle
Il n'y a pas de faiblesse, il y a le coté obscur
Je suis le cœur de l'obscurité, le représentant des ombres.

Je ne connais aucune crainte, sauf celle que mes ennemis ont pour moi
Je suis le destructeur de l’ancien monde et le créateur du nouveau monde
Je connais la puissance du coté obscur, je l’aspire et l’ingurgite
Je suis l’œil des ténèbres. Les poumons de la mort

Je m’offre a la force.
J’ai trouvé la vraie vie, dans la mort de la lumière
Je suis le serviteur de l’Empereur et je vis pour lui
J’offre mon âme à sa main et mon savoir aux grands maîtres sith
Je dois le respect éternelle à mon maître
Mon doigt montre l’ennemi et mon sabre le tue

Grâce a la nuit, je gagne la force
Grâce a la force, je gagne la puissance
Grâce a la puissance, je gagne la victoire et c’est cette même victoire qui accompagne mon existence dans les présents pour l’Empereur

Je suis la Force et je ne fais qu'un avec elle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité)
Revenir en haut Aller en bas
Sur la coté Obscur (ou l'éloge de l'obscurité)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Et si Obi-Wan était passé du Côté Obscur ?
» Prisonniers des mecs/nanas pas beaux/belles du coté obscur
» L'initiative de Tharbad - La Loge des Passeurs d'Etoiles
» Rosgann l'Obscur
» Loge d'Alpha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Legends :: Hors RPG :: Communauté :: L'univers Star Wars :: Les créations de Fans-

ENCYCLOPEDIES SW

HEBERGEUR D'IMAGES

AIDES DIVERSES

© 2009 - 2014 Star Wars Legends, Tous Droits Réservés.
Design par Caine Lornan, reproduction partielle ou totale interdite.
Crédit à Thèmes F.A et Never Utopia pour leur aide et astuce en codage.